Approcher de manière scientifique la question de l’innovation dans, par et pour les territoires impose de considérer des dynamiques relevant d’une alchimie complexe mêlant les thématiques, les acteurs, les échelles, les temporalités. Les recherches étant le plus souvent empirique et transdisciplinaire, l’accroche au terrain et aux pratiques constituent une condition et une perspective quasi obligées de la posture scientifique.


Mots clés :

  • Mobilité des personnes, des biens, des idées, des informations
  • Métropolisation
  • Urbanisation
  • Développement territorial
  • Transports
  • Réseaux
  • Méthodes et outils pour la décision et la gestion

Objectifs :

• Lier l’analyse des processus ou déterminants sociaux, spatiaux, culturels… aux enjeux attachés au développement (ou à la réduction) de la mobilité dans tous ces états (individus, marchandises, informations…).
• Lier les évolutions et innovations (technologiques, fonctionnelles, organisationnelles) aux contextes et usages dans lesquels ou à destination desquels elles doivent se penser et s’opérer.


 Trois axes interdépendants ont été identifiés, visant à favoriser les articulations à la fois entre discipline et champs d’application :

1 -  Territoires en mouvement <> territoires et mouvements : pour une approche située et contextualisée du processus de métropolisation.
2 – Mobilités et flux, connaître et agir ensemble : pour des organisations innovantes.
3 – Transports et développement durable : pour une approche multidimensionnelles des innovations techniques et fonctionnelles.