E learning Concept_detailLes objectifs de l’appel à projets

L’appel à projets « Coopérations et mobilités internationales Rhône-Alpes » vise à renforcer les coopérations internationales dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Au-delà de l’effort régional en faveur de la mobilité étudiante, la Région souhaite faire converger les dispositifs de coopération internationale, les projets de mobilité des chercheurs, des doctorants et des étudiants et les initiatives des réseaux économiques rhônalpins. Attirer l’excellence scientifique sur notre territoire, mettre nos expertises et savoirs au service du développement, en lien avec les régions partenaires de Rhône-Alpes, faire émerger des pôles scientifiques de niveau international et porter une dynamique d’enseignement et de recherche à travers le monde, telles sont les ambitions que se donne CMIRA.

Deux types de financements sont concernés par l’appel à projets :

• le financement global des projets de coopérations structurantes / volet « COOPERA »,
• le financement individuel de la mobilité internationale / volet « mobilités ».


Les projets de coopération

COOPERA

COOPERA encourage les collaborations structurantes académiques et scientifiques par le financement de projets de coopération. Ces projets devront, de préférence, s’articuler autour de plusieurs volets incluant des actions de formation, des actions de recherche ou des actions couplées « formation / recherche » (mode privilégié).


 La mobilité internationale

Dans la continuité des actions déjà soutenues, la Région souhaite encourager la circulation des savoirs et la mobilité des
étudiants, doctorants et enseignants/chercheurs. Les projets de mobilité retenus devront, prioritairement, s’appuyer sur une convention entre un établissement rhônalpin et un établissement étranger situé dans une région partenaire de Rhône-Alpes (sauf pour les mobilités « Accueil sup »). La Région pourra, toutefois, financer des projets de mobilité liés à des régions non partenaires si l’excellence du candidat le justifie. La sélection se fera au regard du classement du projet par l’établissement et de l’excellence du candidat. La Région privilégiera, en outre, les candidats s’inscrivant dans un projet de coopération alliant recherche, formation et développement économique et social de type COOPERA. Les mobilités « Accueil pro » et « Explo’RA pro » devront obligatoirement s’inscrire dans le cadre d’un projet COOPERA. Les financements seront exclusivement octroyés dans le cadre d’accords inter-établissements formalisés et en cours de validité pour l’ensemble des mobilités.

« Accueil sup »

Pour bénéficier de cette bourse, l’étudiant étranger doit venir dans le cadre d’une coopération universitaire et suivre un cursus de niveau master 2 (ou équivalent) dans une université ou une Grande École de Rhône-Alpes. Pour les doubles diplômes, la bourse peut être accordée sur les deux années de master (1 et 2). Les étudiants étrangers venant faire un stage dans une entreprise ou un laboratoire de Rhône-Alpes sont également éligibles à condition que ce stage soit réalisé en lien avec l’établissement universitaire d’accueil et que l’éventuelle gratification nette perçue ne dépasse pas 12,5 % du plafond horaire de la sécurité sociale. La bourse est d’un montant de 615 € par mois pour un séjour de 4 à 9 mois. Les mobilités peuvent concerner des étudiants issus des régions qui n’ont pas d’accord de partenariat avec la Région (70 % des mobilités retenues devront concerner des étudiants issus de ces territoires).

« Accueil doc »

Pour bénéficier de ce financement, le doctorant étranger doit venir dans le cadre d’une action de recherche portée par un établissement d’enseignement supérieur et de recherche ou une COMUE de Rhône-Alpes. Le montant de cette aide est de 710 € par mois pour une durée de 3 à 6 mois. Cette aide ne peut être accordée qu’une seule fois à un même bénéficiaire. Dans le cas de doctorants en cotutelle, le renouvellement n’est possible qu’une seule fois.

« Explo’RA doc »

Pour bénéficier de ce financement, le doctorant rhônalpin doit partir à l’étranger dans le cadre d’une action de recherche portée par un établissement d’enseignement supérieur et de recherche ou une COMUE de Rhône-Alpes. Le doctorant candidat doit être inscrit en thèse dans un établissement rhônalpin. Dans le cas de candidats étrangers, l’établissement (laboratoire d’accueil) doit obligatoirement se situer dans un pays différent de leur pays d’origine. L’établissement étranger d’accueil doit être habilité à délivrer un diplôme équivalent au doctorat français. Cette aide est d’un montant de 710 € par mois pour un séjour de 3 à 6 mois. Cette aide ne peut être accordée qu’une seule fois à un même bénéficiaire. Dans le cas de doctorants en cotutelle, le renouvellement n’est possible qu’une seule fois.

« Accueil pro »

Pour bénéficier de ce financement, le post-doctorant, chercheur ou enseignant-chercheur étranger doit venir dans le cadre d’une action couplée de recherche – formation (de préférence) ou de recherche portée par un établissement d’enseignement supérieur et de recherche ou une COMUE de Rhône-Alpes. Cette aide est destinée à participer aux frais d’accueil, dans des laboratoires de recherche publics rhônalpins, des chercheurs étrangers titulaires d’un doctorat. Le montant de cette aide est de 2500 € par mois pour un séjour de 3 à 10 mois. Cette aide ne peut être accordée qu’une seule fois à un même bénéficiaire.
Les mobilités devront s’inscrire dans le cadre d’un projet COOPERA.

« Explo’RA pro »

Pour bénéficier de ce financement, le post-doctorant, le chercheur ou enseignant-chercheur rhônalpin doit partir dans le cadre d’une action couplée de recherche-formation (de préférence), ou de recherche portée par un établissement d’enseignement supérieur et de recherche ou une COMUE de Rhône-Alpes. Cette aide est destinée à financer le séjour, dans un laboratoire étranger, des chercheurs rhônalpins titulaires d’un doctorat ou qui doivent le soutenir pendant l’année universitaire en cours. Le montant de cette aide est de 2 500 € par mois pour une durée de 3 à 10 mois. Cette aide ne peut être accordée qu’une seule fois à un même bénéficiaire.
Les mobilités devront s’inscrire dans le cadre d’un projet COOPERA.


Déposer un dossier

AVANT TOUT DEPÔT DE CANDIDATURE , nous vous invitons à lire l’intégralité du fascicule d’information Appel à projet Cmira 2015 (voir ci-dessous).
 
Saisie et validation des dossiers en ligne sur le site Extranet de la Région
Adresse de connexion : http://sicorra.rhonealpes.fr

Le code utilisateur et mot de passe seront transmis sur demande par votre établissement.
Pour vous aider dans la saisie,
–          une assistance utilisateurs est à votre disposition cmira@rhonealpes.fr
–          une hotline est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h  au 04 26 73 50 02.
 
Les ARCs peuvent porter des candidatures mais celles-ci devront être déposées par les établissements d’enseignement supérieur et de recherche liés au projet. Le projet devra être saisi en utilisant le code utilisateur de l’établissement gestionnaire du candidat et de son financement.
 
Nous attirons l’attention des Unités de recherche (UR) qui ont signé une convention de délégation de gestion globale avec l’INSERM, le CNRS et l’UCBL1 : avant toute candidature via les codes de l’UCBL, merci de vérifier que l’attributaire des financements de votre UR soit bien l’UCBL. Sinon merci de candidater avec les codes de l’INSERM ou du CNRS.


Téléchargements