Bien que, depuis un demi-siècle, différents travaux signalent l’importance du rapport de C. Péguy aux femmes, cette question est pourtant restée sinon tabou, du moins marginale. En 1966, L’Univers féminin dans l’œuvre de Charles Péguy, du Canadien Robert Vigneault, a certes ouvert la voie à plusieurs études entées sur une approche thématique ‒ et volontiers psychanalytique ‒ avant de prendre, dans le sillage de mai 1968, une coloration politique et sociale ; cependant, à ce jour, aucun ouvrage ne synthétise les débats sur le sujet. Ce colloque transdisciplinaire a pour ambition de faire le bilan de cinquante ans de recherches, mais aussi de tracer les nouvelles orientations qui s’ouvrent à la jeune génération de spécialistes. Dans un souci d’équilibre entre les différentes voix/ voies, les débats porteront autant sur la réception de la production péguyste que sur l’inscription du féminin dans l’œuvre de Péguy (tous corpus confondus) ou les sociabilités de l’écrivain.

Ce séminaire, soutenu par l’ARC 5, est organisé par Sarah Al_Matary (Université Lyon 2, UMR 5611 LIRE), Charles Coustille (EHESS, UMR 8566 CRAL) et Alexandre de Vitry (Collège de France, USR 3608 « république des savoirs »).

il se déroule les 3 et 4 décembre dans la salle de conférence de la Maison International des langues et des cultures, située au 35 rue Paulin 69007 Lyon.

programme : plaquette programme Péguy

Affiche : affiche Péguy et les femmes